by : Francis Alÿs

durée : 04:59 mn

1997

Sometimes Making Something Leads to Nothing / Parfois faire quelque chose ne mène à rien …

 


  • Paradox of praxis 1 (Sometimes Doing Something Leads to Nothing), Mexico, 1997 : « Parfois, faire quelque chose ne mène à rien »: Francis Alÿs.

Cette action était la synthèse de plusieurs thème explorés par Alÿs au millieu des années 1990 et constituait un moment décisif dans son effort de réflexion sur la logique qui sous-tend les économies périphériques du Sud. L’action parodie l’énorme disproportion entre l’effort et le résultat dans le modus vivendi d’une grande partie de la société latino-américaine, tout en réglant ses comptes avec l’esthétique de l’objet minimalisme. En poussant un bloc de glace pendant plus de neuf heures jusqu’à ce qu’il ne reste rien d’autre qu’une flaque d’eau, Alÿs faisait allusion à l’effort apparement improductif qu’impliquent les stratégies de survie quotidienne de la plupart des gens de la région. Le bloc, identique aux milliers d’autres livrés chaque matin aux commerces de rues, était aussi un moyen détourné de figurer la fonte de l’objet générique de l’art contemporain. Pendant plus de dix ans, Alÿs a tenté de trouver une suite logique à Paradox of Praxis 1, laquelle illustrerait le principe contraire: « Parfois ne rien faire mène à quelque chose ». Bien qu’il ne soit pas parvenu à imaginer une proposition pertinente, cette recherche fut la source d’inspiration d’un grand nombre d’oeuvre fondées sur la remise en cause du principe d’efficacité. Source texte : http://fr.wikibooks.org/wiki/Art_contemporain/Francis_%C3%84lys

Retour vers la catégorie « Absurdus soluce »

Retour vers la catégorie « Déambulage et voyation »